hypocondriaque-medecines-douces

Je suis hypocondriaque, que faire ?

Marre que l’on vous répète sans cesse que vous êtes hypocondriaque ? Marre d’avoir l’impression que chaque petit symptôme est le signe d’une maladie grave et que jamais vous n’en sortirez vivant ? 

Venez comprendre d’où provient ce mécanisme qui est en fait, en grande partie liée à un processus psychologique.


 

Qu’est-ce que l’hypocondrie ?

C’est un trouble physique mais surtout psychologique. En effet, si l’impression d’être maladie est due à la surinterprétation de signes physiques, la souffrance mentale que l’on ressent est bien réelle et nécessite d’être apaisée.

 

Les symptômes : 

Lorsque l’on est hypocondriaque, la moindre douleur, le plus petit ressenti étrange nous fait paniquer. On ne peut s’empêcher de s’imaginer le pire, c’est-à-dire d’être gravement malade et qu’il s’agit probablement de la fin.

Le résultat de cette anxiété est qu’elle risque de causer d’autres symptômes comme des dyspnées, des vertiges qui vous inquiètent encore plus et ce met en place un cercle vicieux qui ne s’arrête plus.


 

Des origines psychologiques :

Avoir constamment peur pour sa santé est normal. Cependant, être hypervigilant est certes handicapant mais cela s’explique par différentes craintes :

  • la peur de l’abandon,

  • la peur de mourir,

  • le décès d’un proche du a une maladie…

 

Toutes ces situations, et bien d’autres explications provoquent ainsi une anxiété forte qui souvent est complexe à exprimer. Comme cette anxiété n’arrive pas à être exprimée, vous la déplacer malgré vous sur votre propre corps ce qui crée ces “symptômes” de maladie. 

Il est impossible de refouler ce que vous ressentez éternellement, notre inconscient cherchera toujours une solution pour s’en débarrasser. Lorsque votre inconscient réagit de la sorte, cela signifie qu’il est temps de vous écouter et de prendre soin de vous.

 

Plus l’environnement qui vous entoure sera stressant et propice à l’anxiété, plus vos crises seront fortes. Il vous sera plus difficile de gérer vos angoisses.

 

Cependant, il existe des solutions permettant d’en finir avec l’hypocondrie et cela de manière durable.

 

Faire appel à un psychologue !

Lorsque vous êtes hypocondriaque, SweetMedic vous conseille vivement de faire appel à un psychologue. 

Le gros du problème étant psychologique, il faut le traiter à la source. Sachez que désormais, il est facile de consulter un psychologue en ligne, notamment si dans un premier temps, vous craignez de sortir et de tomber malade.

 

La psychothérapie peut grandement vous venir en aide étant donné que le psychologue cherchera dans votre passé la source du trouble. La psychologie peut vous aider à vous sentir plus confiant.

Les thérapies cognitives et comportementales qu’offrent la psychologie peuvent vous permettre d’apprendre à gérer et à canaliser vos angoisses liées à la mort et à la maladie mais aussi en vous apprenant à accepter ces événements faisant pleinement partie de la vie humaine.

 

Conseil : Si vous souffrez d’une hypocondrie aiguë, pensez à vous tourner vers l’EMDR, technique de désensibilisation par mouvements oculaires qui peuvent venir à bout des phobies. Cette pratique peut être réalisée par un psychologue, un psychiatre ou un psychothérapeute agréé.

Si vous le souhaitez également, votre médecin peut vous prescrire un traitement médicamenteux adapté. L’objectif n’étant pas de soigner votre hypocondrie mais de soulager les crises d’angoisse liées au trouble.


 

Faire appel aux médecines douces ! 

Il existe d’autres moyens de soulager votre hypocondrie. Faire appel aux médecines douces. Ces médecines alternatives permettent de traiter en douceur les maux du corps et de l’esprit. On vous en présente quelques-unes !

 

La sophrologie :

La sophrologie est une technique de relaxation qui agit sur le corps et sur l’esprit. Elle fonctionne en se basant sur des exercices de respiration et de visualisation pour vous apprendre à gérer votre stress et vos angoisses. La sophrologie caycédienne peut vous apprendre à vous réapproprier votre corps ! Parfait lorsque l’on est hypocondriaque.

 

La naturopathie :

La naturopathie recherche les causes d’un dysfonctionnement dans votre organisme, qu’elles soient psychiques, physiques ou émotionnelles. Elle se base sur l’alimentation, l’exercice physique et la gestion de votre stress et de vos émotions. La naturopathie peut être idéale pour éloigner les crises ! C’est une médecine alternative qui ne dissocie pas le corps de l’esprit et qui a une vision holistique de l’humain.

 

Vous avez désormais toutes les clés en main pour apprendre à mieux gérer votre hypocondrie ! Il existe de nombreuses thérapies en ligne pouvant vous aider à gérer votre trouble en douceur.